Direction des services en soins infirmiers

Direction des services en soins infirmiers

Avez-vous déjà envisagé d’aller travailler en milieu éloigné, chez des gens d’une autre culture où la nature elle-même vous invitera à un mode de vie différent? Avez-vous réalisé que pour cela vous n’avez pas à quitter le Québec puisqu’un travail chez les Inuits de la baie d’Ungava vous offre toutes ces possibilités et même davantage?

L’infirmière, qui travaille au Centre de Santé Tulattavik de l’Ungava, a la chance d’exercer une pratique polyvalente. Elle s’occupe en même temps de pédiatrie, de médecine, de soins prolongés, d’obstétrique, d’urgence, de soins intensifs, etc. Elle est aussi appelée à participer à des évacuations médicales aériennes à partir des villages vers le Centre de Santé Tulattavik de l’Ungava à Kuujjuaq ou vers un Centre de Santé à Montréal. Elle aura à s’occuper avec l’équipe en place autant de la promotion et de la prévention que des soins curatifs.

À la direction des soins infirmiers, nous avons une chef d’unité et une chef de programme CLSC afin de gérer les équipes à l’hôpital de Kuujjuaq et dans les différents points de services CLSC de la baie d’Ungava. Il y a une conseillère en soins infirmiers – volet pratique, une conseillère en prévention des infections et 2 agentes administratives.

L’infirmière-chef est la supérieure immédiate des employés de l’unité de soins de située à Kuujjuaq, le CLSC point de service de Kuujjuaq et le département de la stérilisation. En plus, elle est responsable des évacuations aéromédicales (Medevac), effectuées par les infirmières de l’unité de soins dans les différents villages de la baie d’Ungava.

L’unité de soins est un milieu de soins très diversifié ayant une capacité de 23 lits. Les infirmières qui y travaillent sont susceptibles d’effectuer les services infirmiers suivants : médecine générale, chirurgie mineure, soins intensifs, psychiatrie, obstétrique, pédiatrie, gérontologie, pouponnière, salle d’accouchement, interruptions volontaires de grossesses (IVG) et réadaptation physique. L’équipe se complète avec des préposés en établissement nordique et des réceptionnistes.

Le fait d’avoir une clientèle très diversifiée est typique de notre réalité en région nordique. Par exemple, une infirmière peut être responsable de 4 patients : une femme enceinte, un patient avec un problème de santé mentale, un enfant de 3 ans avec un problème respiratoire et un patient ayant eu comme chirurgie une tympanoplastie.

L’unité de soins est une très bonne porte d’entrée pour une première expérience comme infirmière sur la baie d’Ungava. En plus d’effectuer les évacuations aéromédicales lorsque cela se présente, les infirmières de l’unité de soins sont appelées, à tour de rôle, à aller travailler au CLSC de Kuujjuaq pour ainsi développer davantage leurs compétences pour travailler avec le rôle élargi. Elles peuvent donc faire des remplacements sans problème à la clinique externe et pour certaines d’entre elles dans les dispensaires quand les besoins se font sentir.

Par la suite, n’ayant pas d’ambulancier de formation à la baie d’Ungava, les infirmières de l’unité sont appelées à aller chercher les gens en ambulance quand la situation l’exige. Elles accompagnent un premier répondant qui conduit l’ambulance et vont à domicile prendre connaissance du problème. Bref, les infirmières de l’unité de soins offrent des services préhospitaliers à la population inuite autant lors du transport ambulancier qu’aéromédical.

En CLSC point de service, autrefois appelé dispensaire, les infirmières, souvent aventurières, ont un goût certain de dépassement et surtout d’acquérir une expérience enrichissante et parfois même inusitée. Chaque village au nord de Kuujjuaq a son point de service. Deux à quatre infirmières se partagent la responsabilité des services, autant en urgence qu’en communautaire. Elles sont des cliniciennes en contexte de rôle élargi. S’il est vrai que les infirmières des villages doivent se partager la garde qu’elles assurent en tout temps, il en est autant pour les services en santé communautaire axés sur la prévention promotion qui est un aspect incontournable à considérer.

De plus, dans un contexte d’isolement, l’actualisation des connaissances prend tout son sens. Les infirmières se sentiront donc plus confiantes pour répondre à ce genre de travail. Pour soutenir nos infirmières, nous mettons de nombreux outils à leur disposition : les ordonnances collectives du CSTU, le PIQ et les différents protocoles du centre de santé et de la santé publique. Elles peuvent en tout temps contacter les personnes-ressources chapeautant les différents programmes à Kuujjuaq ou à la santé publique. De plus, elles profitent de formations et de mises à jour au nord ou lors de leurs vacances au sud.

Une autre facette du travail de l’infirmière en point de service est le partenariat. Les infirmières cultivent des liens non seulement avec les autres intervenants du centre de santé, mais aussi avec les enseignants et les membres de la communauté. Avec ces différents partenaires, elles répondent aux différents programmes tels la vaccination de l’hépatite A et B et la varicelle, à titre d’exemple. La garderie du village est un autre exemple d’endroit à privilégier, car les infirmières sont les personnes-ressources en cas de maladie infectieuse. Les magasins d’alimentation COOP et les préposés en établissement nordique sont des acteurs importants puisque quotidiennement en contact avec la population. Souvent, les gérants de ces magasins sont sensibilisés aux difficultés de la malbouffe et sont ainsi coopératifs.

Le centre communautaire ainsi que la mairie sont aussi très impliqués; pour ne donner qu’un exemple, ils supervisent le « hunter support » et les congélateurs communs. Les gens ne pouvant aller à la pêche peuvent ainsi s’approvisionner de la nourriture traditionnelle tout au long de l’année.

Les infirmières en rôle élargi sont donc des généralistes. Elles répondent autant à une clientèle de femmes enceintes qu’à une clientèle de jeunes enfants, de bébés, d’adolescents ou de personnes âgées. Elles assurent différents suivis tels la contraception, la vaccination, différents dépistages et traitements comme les ITSS en plus du travail administratif et la coordination des visites médicales. Bref, au fil des saisons, elles réalisent un travail bien varié, mais combien valorisant dans une région aussi étonnante qu’invitante de par son peuple et sa nature particulière.

C’est pour toutes ces raisons que notre objectif est de recruter des infirmières dynamiques qui ont un bon jugement clinique avec un sens des responsabilités marqué. Bref, des infirmières qui n’ont pas peur de relever un défi professionnel de taille.

Venir travailler avec notre équipe est une chance unique. Ne manquez pas une telle occasion!

Infirmiers

Infirmiers

Communautés offrant ce service